Retour sur Africa Check

Qatar 2022 : la fausse rumeur des maillots de l’équipe du Ghana « oubliés » par son intendant

EN BREF : Selon Prosper Harrison Addo, secrétaire général de la Fédération ghanéenne de football, l'équipementier de la sélection ghanéenne a envoyé l'équipement des Black Stars, y compris les maillots de match, directement à Doha. L’information selon laquelle les maillots des joueurs ont été oubliés au pays est fausse.

La Coupe du monde de football 2022 se joue au Qatar du 20 novembre au 18 décembre 2022. Cet événement sportif, un des plus regardés à la télévision à travers le monde, est souvent désigné par « Coupe du monde de la Fifa (Fédération internationale de football association) 2022 », « CDM 2022 », « Mondial 2022 » ou « Qatar 2022 ».

Depuis le 10 novembre 2022, les sélections nationales qualifiées ont commencé à se rendre dans ce pays, où le continent africain sera représenté par les équipes du Cameroun (les Lions indomptables), du Ghana (les Black Stars, les Étoiles noires), du Maroc (les Lions de l’Atlas), de la Tunisie (les Aigles de Carthage) et du Sénégal (les Lions).

Le lundi 15 novembre 2022, cinq jours avant le coup d’envoi de la compétition, la page Ébène Sport, créée en 2016 et gérée depuis le Cameroun, a annoncé dans une publication sur Facebook : « L'intendant du Ghana a oublié les maillots de la sélection au pays ! ». Selon ce post, les maillots devaient être « acheminés vers le Qatar par les services postaux » ghanéens mais la Fédération ghanéenne de football (GFA, pour Ghana Football Association) craignait « de ne pas les avoir à temps pour le premier match à cause de la lenteur » de ces services ». Ébène Sport a cité le journaliste sportif camerounais Marc Leonel Chouamo, qui a lui-même publié cette annonce sur Twitter.

La même information a été largement publiée sur Facebook (1, 2, 3, 4).

Capture d'écran de la publication

Fausse rumeur

Les Black Stars sont arrivés au Qatar le vendredi 18 novembre 2022, d’après la page officielle de la Fédération ghanéenne de football sur Facebook.

Selon les explications de Prosper Harrison Addo, secrétaire général de la GFA, l’information selon laquelle les maillots des joueurs ont été oubliés au pays est fausse. « Puma (équipementier de la sélection ghanéenne, NDLR) a envoyé l'équipement des Black Stars, y compris les maillots de match, directement à Doha, comme prévu. L'équipe utilise certains de ces équipements au camp d'entraînement », a-t-il affirmé sur son compte Twitter, en anglais, le 15 novembre 2022.
 

Capture d'écran de la publication

 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique