Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Sénégal : cette image ne montre pas le chavirement d'une pirogue partie de Mbour (ouest) pour les côtes espagnoles en avril 2024

EN BREF - Cette image existe sur Internet depuis au moins 2018. Nous n'avons été en mesure d'établir sa véritable origine. Mais elle n'est pas liée au chavirement d’une pirogue partie de Mbour pour rejoindre l’Espagne, en avril 2024. 

Une embarcation partie de la ville sénégalaise de Mbour (ouest), sur la Petite-Côte sénégalaise, le 20 avril 2024, a été secourue, le lundi 29 avril 2024, au sud de l'île canarienne d'El Hierro en Espagne.  Au moins 50 personnes étaient à bord de cette embarcation qui a traversé « la périlleuse route de l'Atlantique reliant l'Afrique de l'Ouest à l'Europe », selon un article du média britannique The Guardian.

« Neuf personnes ont été secourues de l'engin tôt lundi après qu'un vraquier de passage ait alerté les services de secours espagnols Salvamento Marítimo, qui ont dépêché un bateau rapide et un hélicoptère depuis leur base de Tenerife », est-il rapporté dans l’article de The Guardian.

« L'hélicoptère est arrivé, a secouru neuf personnes du bateau semi-immergé et les a emmenées à l'aéroport d'El Hierro, où elles ont été examinées par le personnel médical (...) Les neuf personnes secourues étaient originaires d'Afrique subsaharienne », a ajouté un porte-parole du Salvamento Marítimo. 

La publication en cause 

« ??????????? ?'??? ??????? ??? ???????? : ?? ?????, ?'??????????? ??? ?????? ?? ?????, ??́???????? ?? ?????????? », peut-on exactement lire dans une publication faite le 30 avril 2024 par la page Facebook Lelewal TV. La publication met en avant une image montrant un bateau à moitié immergé. 

Capture d'écran de la publication

 

Cette publication a été largement partagée sur le réseau social (1,2,3,4,5).

Une photographie qui circule sur internet depuis au moins 2018

La recherche inversée d’images que nous avons effectuée à partir du logiciel TinEye nous a permis de découvrir que cette image existe sur internet depuis bien longtemps et n’a aucun lien avec le chavirement d’une pirogue partie de Mbour en avril 2024. 

On peut la voir dans un article du média sénégalais Seneweb datant du 1ᵉʳ décembre 2018. L’article en question porte sur un naufrage d’une embarcation à Saint-Louis, dans le nord du Sénégal.

Capture d'écran de la publication

 

Nous avons retrouvé la même image dans un article du média sénégalais Le Quotidien datant du 7 janvier 2020. Cet article traite également d’un naufrage au large de la ville sénégalaise de Saint-Louis. 

Capture d'écran de la publication

 

De nombreuses autres occurrences de cette image apparaissent sur internet. Ici, dans un article portant sur le chavirement, en 2021, d’une pirogue à Nawel, une localité située sur la rive droite du fleuve Sénégal, à Matam (nord du Sénégal). Ou encore ici, dans un article datant de 2020 et portant sur la noyade deux étudiants originaires de Mbour qui tentaient de rejoindre l’Espagne par la mer.

Nous n’avons pas pu retrouver le contexte exact dans lequel cette image a été prise, mais elle existe sur internet depuis 2018 et ne peut pas être liée au chavirement d’une pirogue partie de Mbour pour rejoindre l’Espagne, en avril 2024. 


Article édité par Dieynaba Thiombane et Valdez Onanina.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique