Retour sur Africa Check

Tchad : cette photo ne montre pas des rebelles du FACT

Au Tchad, la mort d'Idriss Deby Itno a été annoncée le 20 avril par l'armée tchadienne qui a expliqué que c’est lors d’affrontements avec le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad, le FACT, que l'ancien président a été blessé avant de succomber à ses blessures.

Cet événement a donnée lieu, sur les réseaux sociaux, à plusieurs publications mensongères sur la situation sécuritaire au Tchad.

Cette publication datée du 30 avril 2021 rapporte par exemple qu’une colonne du FACT lourdement armée vient en renfort de la Libye vers le Kanem (Province tchadienne). La publication intervient alors que l’armée tchadienne annonçait, le même jour, avoir tué « plusieurs centaines » de rebelles du FACT.

Capture d'écran de la publication

Forces armées soudanaises

Une recherche inversée d’images permet de retrouver cette photo sur internet. Entre janvier et février 2021, elle a été utilisée par plusieurs médias (1, 2, 3) pour illustrer des articles sur les tensions entre le Soudan et l'Ethiopie.

Nous l’avons également retrouvée sur le site internet des Forces de soutien rapide de l’armée soudanaise.

« Les forces de soutien rapide ont franchi plusieurs étapes dans la conduite de leur mission militaire et ont contribué à relever tous les défis auxquels est confrontée la sécurité nationale dans sa dimension globale », peut-on lire à travers le texte qui accompagne la photo.

Le contexte dans lequel cette photo a été prise n’y est pas précisé. Le texte renseigne plutôt sur les activités de cette Force de soutien rapide.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique