Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Méfiez-vous de cette offre frauduleuse de « recrutement de masse » au sein de l’Unicef

EN BREF - Le lien contenu dans l’annonce de l’offre de recrutement redirige les internautes vers une plateforme d’hameçonnage. 

Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) est une agence de l’Organisation des Nations Unies qui est présente dans plus de 190 pays et territoires pour sauver la vie des enfants, défendre leurs droits et les aider à réaliser leur potentiel. 

Sur Facebook, la page Recrutement 2023 a publié le 25 juin 2023, une annonce de « recrutement de masse » au sein de l’Unicef pour l’année 2023. La publication invite les internautes à cliquer sur le lien qu’elle contient pour accéder à ladite annonce de recrutement. 

Africa Check vous explique pourquoi vous devez vous méfier de cette annonce. 

 

Capture d'écran de la publication



 

À propos de la page Facebook « Recrutement 2023 »

Présentée comme une école, cette page a été créée le 23 juin 2023, soit deux jours avant la publication de l’annonce de recrutement faisant l’objet de cet article. Aucune information permettant de savoir dans quel pays se trouve(nt) le ou les administrateur(s) de cette page n’a été fournie. 

 

Capture d'écran de la publication

 

Hameçonnage

En cliquant sur le lien fourni dans l’annonce, nous sommes redirigés vers une plateforme (Cvt.vn) nous demandant de fournir nos identifiants Facebook.

 

Capture d'écran de la publication

 

Ce procédé, appelé hameçonnage en français, phishing en anglais est « un cybercrime qui consiste à utiliser de faux mails, de faux sites web et des messages textes incitant la victime à révéler des informations personnelles et corporatives confidentielles (telles que) des données de carte de crédit, (des) numéro de téléphone, adresse postale, informations sur une entreprise, etc. Ces informations sont ensuite utilisées par les criminels pour effectuer un vol d’identité et commettre une fraude », explique la plateforme Terranova Security spécialisée dans la fourniture de solutions de cybersécurité. 

En recherchant, sur Google, des informations sur le site web Cvt.vn, les résultats de la recherche nous ont renvoyés vers une plateforme vietnamienne d’achat en ligne. Cette plateforme est différente du site officiel de l’UNICEF
 

Les mises en garde de l’Unicef

Par ailleurs, l'Unicef met en garde les utilisateurs contre les escroqueries liées à son image.

Dans la rubrique de son site consacrée aux offres d’emploi, l'organisation prévient que des « offres d'emploi fictives circulent par courriel, sur les médias sociaux ou sur des sites d'emploi en ligne. Beaucoup de ces stratagèmes consistent en une prétendue offre d'emploi ou de contrat avec l'Unicef en échange du paiement de frais ou de la fourniture d'informations personnelles ou bancaires ».

Capture d'écran de la publication
« Méfiez-vous des offres d’emploi frauduleuses. L’UNICEF ne facture jamais de frais à quelque étape que ce soit du processus de recrutement », prévient l'Unicef sur son site internet. Capture d'écran effectuée par Africa Check le 31 juillet 2023.

L’institution onusienne souligne qu’elle ne « publie ses offres d'emploi que sur son site Internet mondial Careers et sur la page de vacance de postes, ou sur les sites Internet de ses comités nationaux. L'Unicef utilise également des médias de bonne foi et établit, des journaux, ainsi que des plateformes professionnelles en ligne (par exemple LinkedIn) et des tableaux d'affichage des offres d'emploi pour diffuser ses postes vacants ».

Article relu et édité par Valdez Onanina.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique