Retour en Africa Check
SIMON MAINA/AFP

Aminata Touré utilise une donnée caduque sur les services d'assainissement de base

L’ancienne Première ministre du Sénégal, Aminata Touré, a indiqué que « 2,4 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas de services d'assainissement de base tels que des toilettes et des latrines ». Toutefois cette donnée date de 2015 et la situation a évolué depuis lors.

• « 2,4 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas de services d'assainissement de base tels que des toilettes et des latrines » (Aminata Touré, ancienne première ministre du Sénégal).

• Le chiffre se trouve dans un rapport publié par l'OMS et l'UNICEF en 2015.

• En 2019, le nombre de personnes ne disposant pas de services d'assainissement de base était de 2 milliards (OMS/UNICEF).

• En 2021, le nombre de personnes ne disposant pas de services d'assainissement de base était de 1,7 milliard (OMS/UNICEF).

Dans un tweet publié le 7 juin 2021, l’ancienne Première ministre sénégalaise, Aminata Touré, a déclaré que « 2,4 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas de services d'assainissement de base tels que des toilettes et des latrines ». Aminata Touré relevait l’importance « de promouvoir l'accès universel aux toilettes partout dans le monde ».

Le tweet montre également une vidéo dans laquelle Aminata Touré fait la même affirmation en anglais. La vidéo est présentée et sponsorisée par l’organisation Sanitation And Water for All, qui est un partenariat mondial organisé par les Nations unies en vue de réaliser l'objectif de développement durable n°6 – celui d’assurer la disponibilité et la gestion durable de l'eau et de l'assainissement pour tous.

Sur quoi se fonde Aminata Touré ?

Nous avons tenté de joindre Mme Touré, mais nos sollicitations sont restées vaines.

Toutefois, sa cellule de communication nous a fait parvenir des liens menant respectivement vers le site internet des Nations unies et celui du média britannique The Guardian.

Les deux articles indiquent, en effet, que 2,4 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas de services d'assainissement de base tels que les toilettes et les latrines. Mais cette donnée est caduque.

Une projection faite en 2013

En 2011, 2,5 milliards de personnes n'avaient pas accès à une installation d'assainissement améliorée, indiquaient l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), dans un rapport conjoint publié le 13 mai 2013. Parmi ces personnes, précise le document, 1 milliard faisait ses besoins à l'air libre.

Dans ce même rapport, l'OMS et l'Unicef projetaient que 2,4 milliards de personnes n'auraient toujours pas accès à des toilettes saines ou améliorées en 2015. Une donnée confirmée dans la version 2015 de ce même rapport. En revanche, celle de 2019 (qui s’appuie sur des données de 2017) estime ce nombre à 2 milliards de personnes, soit 400 millions de moins qu’en 2015.

2 milliards de personnes en 2019

Sanitation And Water for All a indiqué à Africa Check, dans un courrier électronique, que selon les dernières données officielles de l'OMS et de l’Unicef, « 2 milliards de personnes n'ont toujours pas accès à des services d'assainissement de base », en nous faisant parvenir ce communiqué de l’OMS daté de 2019.

Dans cette fiche d'information, datée de juin 2019, qui s'appuie sur le rapport conjoint OMS/Unicef, il est également indiqué que parmi les deux milliards de personnes n'ayant pas accès aux services d'assainissement de base, 673 millions continuaient à déféquer à l'air libre.

Toutefois, il ressort du document que 3,4 milliards de personnes avaient accès à des services d'assainissement gérés en toute sécurité et 2,4 milliards de personnes avaient accès à des installations d'assainissement privées raccordées au tout-à-l'égout.

Au total, ce sont 5,5 milliards de personnes qui avaient accès au moins à une installation d'assainissement de base.



Des données actualisées en 2021

Le 1er juillet 2021, l'OMS et l'Unicef ont publié un nouveau rapport sur l'état de l'accès des ménages à l'eau potable, à l'assainissement et aux services d'hygiène gérés en toute sécurité au cours des cinq dernières années.

Le rapport The Joint Monitoring Programme (JMP) – Progrès en matière d'eau potable, d'assainissement et d'hygiène pour les ménages 2000-2020 – évalue également les progrès accomplis vers la réalisation du sixième objectif de développement durable visant à « assurer la disponibilité et la gestion durable de l'eau et de l'assainissement pour tous d'ici à 2030 ».

Soulignant qu’en 2020, « près de la moitié de la population mondiale ne disposait pas d'installations sanitaires sûres », le rapport note des progrès vers la réalisation de l'accès universel à l'eau, à l'assainissement et l'hygiène.

C'est ainsi que le nombre de personnes n'ayant pas accès à des services d'assainissement de base a baissé et est établi à 1,7 milliard. Le nombre de personnes faisant leur besoin à l'air a également baissé pour s'établir à 494 millions.

Conclusion : Aminata Touré a utilisé une donnée obsolète

L'ancienne Première ministre sénégalaise, Aminata Touré, a indiqué que 2,4 milliards de personnes dans le monde ne disposent pas de services d'assainissement de base tels que des toilettes et des latrines.

Toutefois, selon les données  de l'OMS et de l'Unicef en 2019, ce sont plutôt 2 milliards de personnes qui n'en disposaient pas. Le chiffre est tombé à 1,7 milliard dans le rapport conjoint publié le 1er juillet par les deux organismes.

En réalité, Mme Touré a utilisé des données contenues dans un rapport publié en 2015. Il s'agit donc de données caduques.

Crédits photo : SIMON MAINA / AFP

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters