Retour en Africa Check

Covid-19 : non, une délégation de l'UE ne s'est pas rendue en RDC pour "installer" la vaccination

Les rumeurs sur le recours à la vaccination contre la Covid-19 en Afrique ne faiblissent pas, malgré la publication de plusieurs articles démontrant qu'un vaccin contre cette maladie n'existe pas encore.

Cette fois, c'est à travers la messagerie WhatsApp qu'une publication mettant en garde contre un projet de vaccination en RDC a été partagée.

La publication apparue courant juin 2020, et qui continue de circuler sur Internet deux mois plus tard, indique ainsi que « le ministre français des affaires étrangères Jean Yves Le Drian, son homologue belge, un membre de l'Union européenne, plusieurs ONG, des responsables de laboratoires pharmaceutiques et biens d'autres personnes sont au Congo RDC depuis 2 ou 3 jours pour installer la vaccination via Gavi et la fondation Bill Gates ».



L'auteur du message appelle par la suite à refuser en masse tout vaccin et tout soin en provenance de l'Occident parce qu'ils « n'ont pas été capables de se soigner chez eux ».

A la demande d'un lecteur qui nous a contactés via notre ligne de diffusion sur WhatsApp, nous avons examiné la véracité de ce message.

La visite a bien eu lieu


Nous n'avons pas pu déterminer l'origine du message, mais nos recherches ont montré que le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian était, en effet, en visite en RDC les 8 et 9 juin 2020, en compagnie de son homologue belge Philippe Goffin. Le Commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic était du même voyage.

Plusieurs médias avaient d'ailleurs rendu compte de la visite, comme le site Financial Afrik qui la mettait sur le compte d’une réaction des Européens à la « diplomatie sanitaire » de la Chine. Le média précise que la mission européenne est arrivée en RDC avec 45 tonnes de matériels.

Le site de Radio Okapi avait également rapporté la visite, relatant notamment la rencontre entre la délégation européenne et le chef de l’Etat congolais Felix Tshisekedi.

Un pont aérien humanitaire


Contacté par Africa Check, le ministère français des Affaires étrangères nous a fait parvenir ce communiqué relatif au déplacement du chef de la diplomatie française en République démocratique du Congo.

Le texte confirme que Jean-Yves Le Drian, qui a effectué une visite les 8 et 9 juin dans le pays, était accompagné du commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic et du ministre belge des affaires étrangères et de la défense, Philippe Goffin.

Le communiqué précise que « ce déplacement conjoint s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un pont aérien humanitaire entre l’Union européenne et plusieurs pays africains, en vue de soutenir la continuité des opérations des organisations humanitaires et leur participation à la lutte contre l’épidémie de Covid-19 ».

Dans cet article, l’Union européenne explique le principe de ce pont aérien humanitaire qui vise, non seulement des pays africains, mais ceux du Moyen-Orient, de l’Asie et de l’Amérique latine.

Pas encore de vaccin contre Covid-19


Contacté par Africa Check, le directeur général de l’Institut national de la recherche biomédicale en RDC, le Professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfu a déclaré : « il n’y a encore aucun vaccin et nous ne fabriquons pas de vaccin ».

Il souligne que la visite entre dans le cadre « d’une mission de bonne volonté pour appuyer la RDC dans la lutte contre la Covid-19 ».

Sur le ton de l’ironie le Pr Muyembe déclare : « je lutte contre Ebola, contre Covid-19 et contre les fake-news ».

GAVI - une alliance mondiale, soutenue par l'OMS, l'Unicef, la Fondation Bill et Melinda Gates et la Banque Mondiale, qui promeut la vaccination des enfants contre les maladies infectieuses mortelles et invalidantes - a indiqué que cette information est totalement fausse.

« Il y a eu une campagne de vaccination contre le choléra qui a eu lieu il y a quelques jours », précise l’organisation qui indique qu’elle soutient la RDC en matière de vaccination de routine (diphtérie, rougeole, etc.) ».

Pour ce qui est de la Covid-19, Gavi rappelle que les recherches sont en cours pour un vaccin et souligne qu’elle ne fait pas de recherche et développement, même si elle travaille à « garantir un accès équitable au niveau mondial au vaccin Covid-19 lorsqu'il est disponible ».

Dans cette fiche d'info, Africa Check faisait le point sur l'état d'avancement de la recherche de vaccins contre la Covid-19. Nous indiquions que l'Afrique du Sud était le seul pays africain où des essais étaient en cours.

Le 11 août 2020, la Russie a annoncé avoir mis au point un « vaccin efficace » qui donnait une « immunité durable ». Selon les autorités russes, 20 pays ont pré-commandé près d'un milliard de doses de ce vaccin qui sera mis en circulation le 1er janvier 2021.

– Samba Dialimpa Badji