Retour en Africa Check

Une vidéo manipulée annonce la « mort » d’Ali Bongo

Les Gabonais sont dans l’attente d’informations précises sur l’état de santé de leur président Ali Bongo Ondimba.

La version officielle des autorités de Libreville est que le chef de l’Etat a eu « un malaise » provoqué par « une fatigue sévère due à une très grosse activité ces derniers mois ».

Le porte-parole de la présidence précisait alors, dans une intervention télévisée, qu’Ali Bongo « va mieux et se repose en ce moment même à l’hôpital du roi Fayçal, entouré de sa famille et de certains de ses collaborateurs ».

Ces précisions des autorités gabonaises n’ont pas fait taire les supputations sur l’état de santé d’Ali Bongo.

C’est ainsi qu’une vidéo partagée sur WhatsApp est présentée comme étant un extrait du journal de la télévision gabonaise Gabon 24 annonçant la mort d’Ali Bongo.

Sur la vidéo on reconnait effectivement le décor de la chaine de télévision Gabon24. Et on voit le journaliste Jean-Pascal Ndong introduire Flavien Enongoué, ambassadeur du Gabon en France, représentant permanent auprès de l’Organisation internationale de la Francophonie.

M. Enongoué prend la parole et on entend une voix annoncer le décès d’Ali Bongo survenu le mercredi 31 octobre 2018 à l’hôpital King Fayçal de Riyad.

Une vidéo, beaucoup de questions


Tout d’abord rien sur la vidéo ne permet de dire quand elle a été diffusée.

Ensuite, quand l’ambassadeur prend la parole, on note un changement de la qualité du son par rapport à la voix du journaliste. On relève également qu’il n’y a pas de synchronisation entre la voix et le mouvement. Ce qui, somme toute, peut arriver sur les vidéos.

Autres questions que suscite la vidéo : pourquoi ce n’est pas la présidence de la République gabonaise qui annonce le décès d’Ali Bongo ? Et si, effectivement le décès est survenu à Riyad, pourquoi c’est l’ambassadeur du Gabon en France qui fait l’annonce et non celui en Arabie saoudite ?

Montage


Il existe une autre vidéo où l’on voit le journaliste Jean-Pascal Ndong et l’ambassadeur Flavien Enongoué sur le plateau de Gabon24. La vidéo a été postée sur la page Facebook de Herman Landry Okono. Et sur cette vidéo, le diplomate parlait plutôt de l’attaque contre l’ambassade du Gabon en France par des activistes gabonais. Attaque survenue en juin 2017.

Une analyse de la vidéo montre que c’est cette dernière qui a été détournée en y ajoutant une voix off, en faisant croire qu’il s’agit de la voix de l’ambassadeur Flavien Enongoué.

Par ailleurs, le journaliste Jean-Pascal Ndong a fait un post Facebook pour faire savoir que la vidéo remonte à 2017. Il a aussi précisé que depuis 2017, il ne fait plus partie des effectifs de Gabon24.

Samba Dialimpa Badji (07/10/2018)

 

 

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters