Retour en Africa Check

Non, cette vidéo ne montre pas un massacre de Peuls par l’armée malienne

Une vidéo d’une durée de 3 minutes (dont voici un extrait obtenu grâce à une capture vidéo d'écran), partagée sur WhatsApp, prétend que l’armée malienne est en train de procéder à un génocide des Peuls au Nord du Mali.

Sur ces images, pas très claires, on peut voir des hommes armés, visages découverts et habillés en tenue militaire, conduire un groupe de personnes, principalement des femmes et des enfants.

Deux femmes, l’une portant un enfant sur le dos, ainsi que deux petites filles sont par la suite mises à genoux avant d’être exécutées avec des armes à feu.

La voix qui commente la vidéo affirme qu’il s’agit de militaires maliens qui tuent des peuls, sous le silence des dirigeants du pays et de l’Afrique.

Au courant de l’année 2019, des attaques ciblant des membres de la communauté peule ont eu lieu au Mali, faisant plusieurs morts. Ce qui a suscité l’idée d’un massacre visant cette ethnie.

Des exécutions au nord du Cameroun


La recherche inversée d’une capture de la vidéo partagée sur WhatsApp révèle que, même si ces images sont authentiques, elles n’ont pas été prises au Mali, mais plutôt au Cameroun.

Elles ont été publiées sur internet en juillet 2018. Les femmes tuées étaient accusées d'être liées au groupe terroriste Boko Haram, ce qui expliquerait leur exécution.

Après la publication de la vidéo, l'ONG Amnesty International a accusé l’armée camerounaise de procéder « à des exécutions extrajudiciaires ». Ce que le gouvernement camerounais a démenti, qualifiant la vidéo de fausse.

Une enquête de la BBC


Africa Eye, un programme d'investigation du média britannique BBC, a alors entrepris de mener une enquête qui a permis de déterminer où ces images ont été filmées, mais aussi d'identifier certaines personnes présentes sur la vidéo.

Le travail a conduit à l'arrestation de 7 soldats camerounais. En décembre 2019, le tribunal militaire de Yaoundé a décidé que leur procès se déroulerait à huis-clos à partir du 20 janvier 2020 – Dieynaba Thiombane

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters