Retour en Africa Check

Non, le taux d’endettement du Sénégal n’est pas fixé à 62% de son PIB

Au Sénégal, la campagne pour l’élection présidentielle du 24 février 2019 a démarré.

Le 3 février, lors des premières allocutions des cinq candidats sur la chaîne publique, la RTS, le candidat Madické Niang a affirmé que « le Sénégal enregistre un taux d’endettement réel de 62 % de son produit intérieur brut (PIB) ».

Faits et chiffres


Le Sénégal a réévalué son PIB en 2014 à travers un exercice dénommé « Rénovation des comptes nationaux » conduit par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

« Les changements induits par la rénovation des comptes nationaux ont conduit à un nouveau PIB de 9 775 milliards FCFA en 2014, soit une réévaluation 29,4 % par rapport à son niveau de l’ancienne base 1999 », renseigne l’ANSD.

La Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a mis en place un cadre de suivi des activités économiques et des finances publiques de ses pays membres. C’est l’indicateur de base unanimement utilisé par les pays membres de l’UEMOA.

Les derniers résultats sont consignés dans le rapport semestriel d’exécution de la surveillance multilatérale. Le Sénégal y affiche un niveau d’endettement de 47,7 % de son PIB.

Ainsi, la déclaration de Madické Niang n’est pas conforme aux données disponibles – Valdez Onanina (6 février 2019)
Lire aussi : Le Sénégal est-il plus endetté que le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire ?

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters