Retour en Africa Check

Quelle est la prévalence de la mutilation génitale féminine en Afrique ?

Infothèque - Genre

La Banque mondiale dispose de données sur le pourcentage de femmes entre 15 et 49 ans qui ont subi une mutilation génitale féminine (MGF). Elle est définie comme le « retrait partiel ou total des organes génitaux externes ou autre blessure aux organes génitaux féminins à des fins culturelles ou autre raisons non thérapeutiques ». La Banque mondiale fournit des données sur trois pays pour l’année 2016. Elle note que 65 % des femmes âgées de 15 à 49 ans en Ethiopie ont subi une MGF en 2016, 23 % au Sénégal et 10 % en Tanzanie.

Plus de faits