Retour sur Africa Check

Ces photos mises hors de leurs contextes ne montrent pas des membres de l'équipe nationale du Maroc en recueillement sur la tombe de Mobutu

Le 25 mars 2022, le Maroc a obtenu un match nul face à la RDC à Kinshasa lors des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. Sur Facebook, cette publication prétend montrer le staff technique de l'équipe nationale marocaine se recueillir sur la tombe du maréchal Mobutu avant son retour au Maroc1

On remarque trois images sur le photomontage. La première montre un groupe de dix hommes dans un cimetière, la seconde une tombe et la dernière une image de Mobutu. D'autres publications similaires ont été faites sur Facebook (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10).

Capture d'écran de la publication

Des photos mises hors de leurs contextes

La recherche inversée d'images inversées permet de constater que la photo sur laquelle on voit des hommes dans un cimetière ne montre pas le staff technique de l’équipe nationale du Maroc. On la retrouve dans cet article du site DNA publié le 5 mars 2021. L’image montre un moment de recueillement après des retrouvailles d’anciens joueurs du club de Imbsheim et du Racing club de Strasbourg, 50 ans après, au cimetière d’Imbsheim, sur la tombe d’Alfred Wenger, un ancien dirigeant du Racing club de Strasbourg. 

Pour ce qui est de la photo de la tombe qui apparaît sur le photomontage, elle est bien celle de la tombe de Mobutu. Elle se trouve au Maroc au cimetière européen à Rabat et non pas en République démocratique du Congo, comme semble l'indiquer le post.

  • 1Les Marocains ont dominé la République démocratique du Congo 4-1 à Casablanca le 29 mars 2022 lors du match retour.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique