Retour en Africa Check

Cette image date du séisme de 2010 en Haïti, pas de celui d'août 2021

« Cet enfant (sur l'image) a été retrouvé dans les débris des bâtiments qui ont succombé au séisme en Haïti. Bilan : plus de 1900 victimes », rapporte cette publication sur Facebook. D’autres internautes ont fait la même publication (1, 2,3).

Illustrée par la photo d’un enfant couvert de poussière et entouré de sapeurs-pompiers, l’image intervient dans un contexte où Haïti a été frappé – le 14 août dernier –  par un séisme qui a causé plus de 2000 morts et des milliers de blessés.   

Capture d'écran de la publication

La photo date du séisme de 2010 en Haïti

S’il est vrai que cette image est authentique et a été prise en Haïti, elle est cependant partagée dans un faux contexte dans cette publication. Une recherche inversée d’image, technique permettant de retrouver les occurrences d’une image sur Internet, nous renseigne qu’elle a été photographiée en Haïti, en 2010, lors d’un tremblement de terre qui a occasionné des milliers de pertes en vie humaine et d’importants dégâts matériels.

Dans le détail, la photo montre Kiki Joachim, un jeune garçon qui a été sauvé des décombres du séisme par les secours.

L’auteur de la photo, Matthew McDermott, rapporte dans cet article intitulé J'ai photographié un miracle appelé Kiki que « (...) le garçon, qui a dit s'appeler Kiki, avait peur de sortir. Pas du tout surprenant, après sept jours terrifiants dans le noir. Les hommes ont amené la mère de Kiki jusqu’au trou, et elle l'a appelé. Soudain, il est sorti et a lancé un sourire qui a illuminé la scène. J'ai attrapé mon appareil photo et j'ai pris la photo la plus mémorable de ma carrière ».

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters