Retour en Africa Check

Cette vidéo n'a rien à voir avec l'obligation vaccinale en Italie

Le gouvernement italien a approuvé, le 16 septembre 2021, un décret contraignant tous les travailleurs du secteur public et privé à présenter une preuve attestant d'une vaccination, d'un test négatif ou d'une guérison récente du Covid-19. 

Sur Facebook, cette publication prétend montrer des hôtesses italiennes non vaccinées qui manifestent contre leur licenciement. 

« Aujourd'hui, place du Capitole à Rome, les hôtesses non vaccinées d'Alitalia ont manifesté à la manière de Pina Bausch en protestation contre leur licenciement qui les laisse (presque) nues et sans ressources », lit-on. La publication est datée du 21 octobre 2021 et est illustrée par une vidéo montrant des femmes - debout et silencieuses - en train de se déshabiller.

Capture d'écran de la publication

Une publication trompeuse

En effectuant une recherche par mots-clés, on découvre que cette vidéo a bien été filmée à Rome mais elle n’a aucun rapport avec ce que prétend le post sur Facebook. En réalité, il s’agit d’un flashmob organisé le 20 octobre 2021 par d’anciennes hôtesses de la compagnie aérienne Alitalia qui dénoncent le rachat de cette dernière par ITA Airways. Cette compagnie gérée par l’Etat italien a initié une vague de licenciements et des réductions de salaire, lit-on selon le HuffPost.

Dans cet article du site italien il Fatto Quotidiano, les protestataires indiquent que le but de ce flashmob est, avant tout, d'exprimer leur douleur. « La solidarité va à tous nos collègues qui ont été contraints de signer un contrat d'entreprise humiliant et mortifiant », expliquent-elles. 

Le HuffPost renseigne que « la nouvelle compagnie aérienne ITA Airways a repris le flambeau d’Alitalia vendredi 15 octobre. Cette dernière a été rachetée pour 90 millions d’euros, après des années de pertes financières et de tentatives de sauvetage infructueuses ».

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters