Retour en Africa Check

Faux, cette photo n'est pas celle d'un Sud-africain voulant tuer un bébé congolais



Partagée à plus de 800 fois au 11 septembre 2019, cette publication est devenue virale sur Facebook notamment parce qu'elle a été mise en relation avec les événements xénophobes de septembre 2019 en Afrique du Sud.

Sur les images, on voit un homme essayant de jeter un enfant depuis un toit. L'enfant sera sauvé de sa chute et l'homme va être arrêté par la police.

S’il est vrai que l’incident s’est bien produit en Afrique du Sud, l’information selon laquelle il s’agit d’un Sud-africain qui jette un enfant congolais est fausse.

La recherche inversée sur Tineye montre que l’image a été prise en avril 2018 en Afrique du Sud. L’homme que l’on voit jeter l’enfant est un Sud-africain qui voulait s’opposer à la « démolition de 90 baraques construites illégalement sur un terrain municipal à Kwadwesi, près de Port Elizabeth », comme l'indique cet article du site The Standard.

–  Dieynaba Thiombane (11.09.2019)

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters