Retour en Africa Check

Faux, Madagascar n’a pas quitté l’OMS et n’a pas appelé les pays africains à le faire

Le site Lewourinfo.com indique, dans un article publié le 15 mai 2020, que le président malgache Andry Rajoelina a indiqué que son pays a quitté l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et qu'il appelle les pays africains à faire de même.

Le média explique, dans un français approximatif, que « le président Malgaches justifie cette attitude par la mauvaise foi des européens vers les africains » (Sic).

L'information est reprise par plusieurs sites, à l'image de senalerte.com et Celesylv Updates (en anglais).

Le sujet a également fait l'objet d'une vidéo sur YouTube et de publications sur Facebook, notamment sur la page Les Expatriés Français du Sénégal. Mais l'information est fausse.

Des extraits d’une vraie interview insérés dans cette fausse déclaration


Le 11 mai 2020, le président malgache Andry Rajoelina a accordé un entretien aux médias français France 24 et RFI. Il est revenu à cette occasion sur le Covid Organics, un remède naturel issu de la pharmacopée traditionnelle de Madagascar qu’il présente comme efficace, à la fois curatif et préventif contre la Covid-19.

Malgré les mises en garde de l’OMS, le traitement est distribué à plusieurs pays d’Afrique comme la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Tchad ou encore le Sénégal.

Lors de l'entretien avec les deux médias français, Andry Rajoelina s'est notamment demandé : « Si c’était un pays européen qui avait découvert ce remède, est-ce qu’il y aurait autant de doutes ? Je ne pense pas […] ».

 « Le problème, c’est que cela vient d’Afrique. Et on ne peut pas accepter qu’un pays comme Madagascar, qui est le 163e pays le plus pauvre du monde, ait mis en place cette formule pour sauver le monde », s'était-il indigné.

Nous avons noté que cette partie de l'interview a été reprise dans le post Facebook. Toutefois, contrairement à ce que peut laisser croire le contenu de la publication Facebook, le président Andry Rajoelina n’a aucunement annoncé, durant toute la durée de l’entretien, une sortie de l’OMS encore moins un appel au boycott des organisations internationales.

Le démenti de la présidence malgache


Nous n’avons trouvé aucune trace de cette déclaration attribuée au président malgache ni dans les annonces officielles publiées sur sa page Twitter, ni sur le site internet de la présidence de Madagascar. Et, aucun média sérieux n’a rapporté une telle déclaration à la suite de son interview sur France 24 et RFI.

En outre, nous avons contacté, par courriel, la conseillère en relations internationales du président de Madagascar, Nachouat Meghouar. Elle nous a confirmé que « ces allégations sont fausses ».

– Souleymane Diassy

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters