Retour en Africa Check

La panne des services de Facebook n’a pas été causée par un hacker chinois de 13 ans

Le 4 octobre 2021, Facebook, Whatsapp, Instagram et Messenger ont connu simultanément une panne mondiale qui a duré plus de 6 heures.

Certains internautes ont expliqué cette panne est due à une attaque subie par Facebook, propriétaire de WhatsApp, Instagram et Messenger. 

C’est dans ce contexte que cette publication rapporte que c’est un hacker chinois de 13 ans au nom de Sun Jisu qui a piraté le système de Facebook.

Capture d'écran de la publication

Une erreur de maintenance et non une attaque

En effectuant une recherche inversée d'image, on découvre que l’image du garçon associé à la publication montre Wang Zhengyang, un hacker chinois qui avait 12 ans lorsqu’il a fait parler de lui en 2014 en piratant le système en ligne de son école afin de récupérer les résultats des devoirs qu'il devait faire à son domicile.

S’agissant de la panne de Facebook, Matthew Prince, président directeur général de cloudflare, une entreprise américaine qui propose un réseau de distribution de contenus, des services de sécurité Internet et des services distribué de serveur de noms de domaine, a écrit sur Twitter que « rien de ce que nous voyons concernant la panne des services Facebook ne suggère qu’il s’agissait d’une attaque. L'explication la plus probable est que les routes internet de l'entreprise ont été retirées par erreur lors de la maintenance ». 

En outre, le groupe Facebook n’a, à aucun moment, laissé sous-entendre que le système a été piraté. L'entreprise américaine s’est juste excusée de cet incident. 

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a expliqué qu’il s’agit de « la pire panne » que le réseau social a connu depuis des années ». 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters