Retour en Africa Check

Non, cette vidéo ne montre pas des Chinois cannibales

Cette vidéo publiée sur Facebook par un internaute, le 5 février 2020, prétend montrer des Chinois cannibales.

En guise de légende on peut ainsi lire : « Le cannibalisme chinois est une réalité. Pour preuve, voici trois Chinois cannibales arrêtés au Gabon, preuves à l'appui. Ce genre de mœurs barbares est courant au pays du soleil levant. Je vous ai apporté de nombreuses preuves du cannibalisme chinois. Tu crois travailler avec un être humain - alors que lui te considère comme un bon gibier. On devrait faire attention aux yeux bridés dans notre pays »..

La vidéo, qui dure un peu plus de deux minutes, contient une série de photos sur lesquelles on peut voir, tour à tour, trois individus aux traits asiatiques les mains menottées. On voit aussi un homme inerte à même le sol. Une autre photo présente des hommes noirs décapités.

La même vidéo, avait été partagée en 2018 par cet internaute et par cet autre internaute, le 5 février 2020. La vidéo est également partagée sur la plateforme de messagerie WhatsApp.

Des Chinois arrêtés en Angola en 2017 pour le meurtre d’un de leurs compatriotes


Mais en réalité, les trois premières photos que l’on voit sur la vidéo ont été prises en Angola, en juillet 2017.

La police angolaise, qui avait publié une des photos sur sa page Facebook, précise qu’il s’agit de trois Chinois arrêtés à Benguela (Angola) pour une affaire d’enlèvement suivi de meurtre d’un de leurs compatriotes. On peut voir les deux autres photos des Chinois menottées dans cette publication d’un internaute angolais qui reprend le post de la police.

Quant à l’image des Noirs décapités qu'on aperçoit dans la vidéo, nos recherches n'ont jusque là pas été fructueuses. Nous actualiserons cet article lorsque nous aurons des informations fiables.

– Dieynaba Thiombane

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters