Retour en Africa Check

Faux, les autorités sénégalaises n’ont pas déconseillé la consommation du poisson de mer

Au Sénégal, l’apparition d’une mystérieuse maladie dermatologique chez des pêcheurs de Thiaroye-Sur-Mer, dans la banlieue de Dakar, a suscité  l’inquiétude dans le pays et au-delà.

Au Mali, premier client du Sénégal, un document sonore en langue Bambara, largement diffusé sur la plateforme de messagerie WhatsApp, recommande aux Maliens d’éviter de consommer du poisson frais de mer provenant du Sénégal au risque d’être exposé à une maladie de la peau.

L’audio qui est accompagné d’images de personnes portant des lésions cutanées, indique que l'information a été donnée par un média au Sénégal, où les autorités du pays déconseilleraient aux gens de consommer du poisson de mer.

En réaction, les autorités maliennes ont diffusé un communiqué le 23 novembre 2020 indiquant qu'elles « renforce(nt) la surveillance épidémiologique en vue de prévenir la survenue de cette maladie dans le pays ».



« Des prélèvements seront effectués sur des fruits de mer importés et des actions de sensibilisation seront menées auprès des importateurs desdits produits », lit-on dans ledit communiqué.

Les autorités sénégalaises n’ont pas déconseillé la consommation du poisson


Le 24 novembre 2020, le ministre sénégalais de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr a fait le point sur la situation, assurant qu’« il n’y a pas de contamination » et qu’« il n’y a pas de risque par rapport à la consommation du poisson », comme relayé ici sur Dakaractu, un média en ligne sénégalais.



Il a ensuite souligné que « les résultats des examens biologiques effectués n’ont pas révélé de causes infectieuses ».

Le professeur Mamadou Fall, du Centre anti-poison du ministère sénégalais de la Santé, a confirmé à Africa Check que la consommation du poisson frais de mer n’est pas à l’origine de cette maladie « mystérieuse ».

« Il n'y a aucun lien, sinon les pêcheurs et leurs familles seraient tous contaminés, puisqu'ils amènent du poisson chaque jour en famille. Alors qu'on n'a eu jusque-là aucun cas dans une famille de pêcheurs », a-t-il expliqué.

L’origine de la maladie reste encore inconnue


« Nous ne savons pas l'origine de la maladie et c'est pourquoi nous sommes toujours en train de faire des recherches », a indiqué le Pr Fall.

En Conseil des ministres, le 25 novembre 2020, le président sénégalais Macky Sall a ordonné un suivi rapproché de ce phénomène en vue d’en déterminer les causes, a rapporté l’Agence de presse sénégalaise.

– Sekou Gadjigo

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters