Retour en Africa Check

Non, la Sénégalaise arrêtée en Inde n’avait pas 163 millions F CFA dissimulés dans son sexe

Le site sénégalais Seneweb avait annoncé le 29 août qu’une Sénégalaise avait été arrêtée en Inde « avec 163 millions dans son sexe ».
Seneweb précise que « Rokhayatou Guèye a été arrêtée en Inde, plus précisément à l'aéroport de Mumbai, en possession de 250 000 euros, soit plus de 163 millions de Fcfa, informe Vox Populi. L'argent était dissimulé dans son sexe. Elle a été interpellée lors d'une opération de contrôle de sécurité effectuée par le Central industrial security force (Cisf). La mise en cause devait se rendre, mardi dernier, à Bangkok. N'ayant pas pu justifier l'origine de cette fortune, l'argent a été remis aux autorités douanières ».

Un internaute a contacté Africa Check pour vérifier cette information.



Ce qu'en disent les médias indiens


Africa Check a contacté des journalistes indiens pour savoir si les médias de leur pays ont parlé de cet incident. Ils nous ont renvoyés vers des liens traitant effectivement de l’arrestation d’une femme africaine à l’aéroport de Mumbai  (Bombay) en possession d’une importante somme d’argent.

L’information a été traitée le 28 août 2019 par des sites comme Mumbai Mirror, Times of India, Times Now News. Tous ces médias relatent  les mêmes faits. La dame, une Sénégalaise du nom de Rokhayatou Guèye, a été arrêtée à l’aéroport de Mumbaï avec de l'argent d'une valeur de 25.000 euros, environ 16.398.900 F CFA, dissimulé au niveau de l’aine (entre le bas ventre et le haut de la cuisse). Aucun article n’avance la somme de 250.000 euros (environ 163.989.000 F CFA) ni n'indique que l’argent était caché dans le sexe de la dame.

Les médias indiens précisent, dans leur relation des faits, que l'attention des agents de sécurité avait été attirée par un « comportement suspect » de la passagère au niveau du stand de fouille réservée aux dames.

La version des forces de sécurité indiennes


La Central industrial security force (CISF), une unité des forces de sécurité indiennes, que nous avons contactée pour savoir ce qui s’était réellement passé, nous a expliqué que la dame, du nom de Rokhayatou Guèye et de nationalité sénégalaise, devait embarquer pour Bangkok, en Thaïlande, à bord d'un vol Thai Airways.

Elle a été appréhendée le 27 août 2019, selon la CISF, qui explique qu'après une fouille, les agents ont découvert que Rokhayatou Guèye avait en sa possession de l'argent estimé à 25.000 euros et qu'elle l'avait dissimulé entre son bas ventre et le haut de sa cuisse.

La CISF a précisé à Africa Check que l’argent et la passagère ont été remis au service des douanes de l'aéroport de Mumbaï.

Nous avons tenté, en vain, d'entrer en contact avec l'ambassade du Sénégal en Inde pour demander si les autorités consulaires savent ce qu'il est advenu de Rokhayatou Guèye. - Samba Dialimpa Badji

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters