Retour en Africa Check

Non, le paludisme ne tue pas 756 000 enfants nigérians par an

Le paludisme sévit au Nigeria, où survient environ un quart des décès dus au paludisme chaque année.

Mais tue-t-il plus de 756 000 enfants nigérians de moins de cinq ans chaque année ?

Le journaliste en santé Chukwuma Muanya a fait cette déclaration dans le journal Guardian du Nigeria en avril 2018. Quand il a été contacté, il a dit que le chiffre provenait d'un document papier fourni par le ministère fédéral de la Santé lors d'un symposium en mars. Cependant, Muanya n'a pas pu fournir le document.

Africa Check a donc testé la déclaration contre des données publiquement disponibles.

732 751 enfants de moins de cinq ans sont morts


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) publie un rapport annuel sur le paludisme, qui comprend des estimations mondiales des cas de paludisme et des décès. Le dernier en date concerne 2016.

Le paludisme a causé environ 445 000 décès dans le monde en 2016. Donc l'affirmation selon laquelle le Nigeria perd plus de 756 000 enfants chaque année ne peut pas être vraie. Cependant, le rapport de l'OMS ne précise pas le nombre de décès d'enfants de moins de cinq ans dans chaque pays.

" L'estimation de 756 000 décès dus au paludisme est évidemment incorrecte ", a déclaré à Africa Check le chef de la surveillance du Programme mondial de lutte antipaludique de l'OMS, le Dr Abdisalan Noor". En fait, il est plus proche du nombre estimé de tous les enfants de moins de cinq ans qui sont morts au Nigeria de toutes les causes en 2016 ".

Environ 732 751 enfants de moins de cinq ans sont décédés au Nigéria en 2016, selon les données du Groupe interinstitutions des Nations Unies sur l'estimation de la mortalité infantile. Le paludisme était à l'origine d'environ 12,5% de ces décès, devance seulement par la pneumonie (19%) comme principale cause de décès.

Les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement vulnérables au paludisme dans les zones à forte transmission. C'est parce qu'ils n'ont pas encore l'immunité partielle que les gens acquièrent pendant l'enfance dans ces régions.


Conclusion : l’information sur les décès dus au paludisme chez de jeunes nigérians est fausse


Un journaliste en santé a affirmé que le paludisme tue plus de trois quarts d'un million d'enfants de moins de cinq ans au Nigeria chaque année.

Les enfants sont l'un des groupes les plus vulnérables en ce qui concerne le paludisme dans le monde. La même tendance est constatée au Nigeria, le paludisme n'étant devancé que par la pneumonie comme principale cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans. On pense qu'il a causé 12,5% des décès dans ce groupe d'âge en 2016.

Le chiffre de 756 000 utilisé dans l'article est plus proche du nombre total de décès de toutes causes chez les enfants de moins de cinq ans au Nigeria (732 751).

Traduit de l'anglais. Lisez la version originale.

 

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters