Retour en Africa Check
PEDRO PARDO / AFP

Oui, de plus en plus d'éléphants naissent sans défense à cause du braconnage

Une publication faite sur la plateforme Instagram soutient que de plus en plus d'éléphants d'Afrique naissent sans défense, pour se protéger du braconnage. Plusieurs études confirment cette évolution physiologique.

Une publication faite sur la plateforme Instagram affirme que beaucoup d’éléphants d'Afrique naissent sans défense. Une évolution qui est un moyen de se défendre contre les braconniers, explique la publication qui a été « aimée » par des milliers de personnes.

Au-dessus d'une photo d'un éléphant sans défenses, le texte (en anglais) indique : « Afin de se protéger des braconniers, les éléphants d'Afrique ont évolué sans défenses. Etant donné que les éléphants sans défenses [sic] n'ont pas l'air attrayant pour les braconniers ».

La légende de la publication fait référence à la guerre civile au Mozambique qui a « vu 90 % des éléphants » du pays « abattus et leurs défenses vendues » pour soutenir les combattants. Pour survivre, affirme le post Instagram, les éléphants ont commencé à « évoluer sans défenses ». 

Apparemment, les gènes de ces éléphants sans défenses ont ensuite été transmis à la génération suivante « et il y a une augmentation du nombre d'individus qui naissent sans défenses ».

Le post cite la chaîne canadienne « CBC » comme la source de cette information.

Nous avons retracé cette information jusqu'à un article de janvier 2019 de la Canadian Broadcasting Corporation, ou CBC, intitulé « Les éléphants évoluent pour devenir sans défense après des décennies de braconnage ».

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, ou Cites, est un accord international entre gouvernements. Elle vise à garantir que le commerce des spécimens d'animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces.

Dans de nombreux pays africains, les éléphants sont protégés par l'annexe I de la Cites qui dispose que le commerce n'est autorisé que dans des circonstances exceptionnelles.

La liste rouge des espèces menacées de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) classe également l'éléphant d'Afrique dans la catégorie des espèces en danger, et dans la catégorie critique pour les espèces de savane les plus grandes.

Selon l'UICN, les éléphants sont menacés en raison des décennies de braconnage pour leurs défenses et de la perte d'habitat.

Mais les éléphants évoluent-ils sans défenses, afin d'éviter d'être la cible des braconniers ? Nous avons vérifié.

Une hausse des éléphants qui naissent sans défense

L'article de la CBC indique que dans au moins deux parcs nationaux d'Afrique le parc national de Gorongosa au Mozambique et le parc national des éléphants d'Addo en Afrique du Sud où le braconnage est important, « la plupart des éléphants femelles naissent désormais sans défenses ».

Ces dernières années, diverses publications internationales, telles que le magazine National Geographic et la chaîne de télévision américaine CBS, ont également fait état de ce phénomène observé par les chercheurs qui étudient l'éléphant d'Afrique.

Ryan Long, professeur adjoint en sciences de la faune à l'université de l'Idaho, aux États-Unis, qui a étudié les éléphants à Gorongosa, a déclaré à CBS qu'il y a « de multiples choses » qui pourraient conduire à ce phénomène.

Mais, a-t-il dit, « l'hypothèse principale (...) est que les braconniers ont exercé une pression importante sur ces populations ». En d'autres termes, cette évolution est due à une sélection artificielle et non naturelle.

Beaucoup d'éléphants femelles sans défense que de mâles

Michelle Henley est la cofondatrice, directrice générale et chercheuse principale d'Elephants Alive, une organisation dont l'objectif est d'assurer la survie des éléphants et de leurs habitats en Afrique australe.

Elle a déclaré à Africa Check que l'affirmation selon laquelle les éléphants n'ont pas de défense est vraie « dans les régions où la chasse ou le braconnage ont été excessifs ».

L'absence de défense se produit de manière disproportionnée chez les éléphants femelles. Selon National Geographic, un tiers des jeunes femelles, qui seraient nées après la fin de la guerre au Mozambique en 1992, n'avaient pas de défenses.

« Lorsque le braconnage ou la chasse sélective excessive pour le gros ivoire sont répandus, l'absence de défenses augmente spécifiquement chez les femelles. Habituellement, seuls 2 à 4 % des femelles nées dans la nature sont dépourvues de défenses », a déclaré M. Henley.

Dr Fiona Maisels est professeur de sciences biologiques et environnementales à l'université de Stirling, au Royaume-Uni.

« Historiquement, l'absence de défense apparaît comme un trait dominant lorsqu'il y a une longue histoire de braconnage, car les braconniers sélectionnent d'abord les animaux avec les plus grandes défenses, les mâles adultes, puis, lorsqu'ils sont tous partis, ils prennent simplement ceux qui sont dotés de grandes défenses en général », a-t-elle déclaré à Africa Check.

Maisels, qui est également conseillère pour les programmes d'enquête et de surveillance de la faune de la Wildlife Conservation Society en Afrique centrale, nous a orientés vers des études sur les effets du braconnage sur l'évolution des éléphants.

L'une d'entre elles, publiée en 2016 par des chercheurs de l'Université des sciences de la santé Sefako Makgatho de Pretoria, en Afrique du Sud, décrit l'impact du braconnage sur les troupeaux d'éléphants et la façon dont le trait sur l'absence de défenses passe au premier plan.

En substance, la femelle éléphant ayant les plus grandes défenses est la plus dominante.

« L'effet à plus long terme de l'élimination des grandes défenses et de la perturbation de la hiérarchie sociale et de la discipline au sein d'un troupeau fait que les femelles sans défenses entrent de façon non naturelle dans le cycle de reproduction ».

Qu'en est-il des éléphants mâles ?

Selon le National Geographic, les mâles sans défense chez l'éléphant d'Afrique sont extrêmement rares, pour des raisons qui restent à comprendre.

La taille des défenses des mâles « se réduit au fil du temps si les taureaux dotés de grandes défenses sont continuellement sélectionnés lors du braconnage ou de la chasse », a déclaré Henley d'Elephants Alive à Africa Check.

Elle a donné l'exemple d'une étude menée au Kenya qui a montré que les mâles nés en 1995, après la première vague de braconnage dans le pays, avaient des défenses un cinquième plus petites que les mâles nés plus tôt ou avant une période de braconnage excessive.

National Geographic indique que les populations d'éléphants d'Asie sont depuis longtemps exposées à l'Homme, ce qui fait que toutes les femelles n'ont pas de défenses et que les mâles sans défenses sont plus nombreux.

L'absence de défense pourrait assurer la survie à long terme des éléphants

L'impact du braconnage sur l'absence de défense est mis en évidence par l'expérience de Colin Rowles, le gardien de la réserve de Klaserie Game Reserve, l'une des plus grandes réserves privées d'Afrique du Sud.

« Nous ne connaissons pas de braconnage d'éléphants dans notre région », a déclaré Rowles à Africa Check. « Le braconnage n'est pas du tout évident au sein de notre région et des populations locales d'éléphants ».

Le Howard Hughes Medical Institute, un organisme de recherche à but non lucratif aux États-Unis, a réalisé une vidéo qui explique la génétique de l'absence de défense chez les éléphants.

Les chercheurs de l'université des sciences de la santé Sefako Makgatho ont fait une observation intéressante dans leur article de 2016.

L'évolution génétique vers l'absence de défense, « qui a sans aucun doute lieu en Afrique, est la seule lueur d'espoir pour la survie à long terme de [l'éléphant d'Afrique], car les animaux sans défense sont moins attrayants pour les braconniers et les chasseurs », soulignent-ils.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters