Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Bénin : cette photo n'a aucun lien avec l'attaque de deux militaires dans le nord du pays en décembre 2023

EN BREF -  Cette image montre des soldats maliens dans le nord du Mali, le 2 juin 2015, lors de l'opération conjointe "La Madine 3", dans le cadre de l'opération Barkhane visant à lutter contre le terrorisme dans le Sahel.

La commune de Karimama, située dans le nord-ouest du Bénin, proche de la frontière avec le Niger, a été le théâtre de l’explosion d’une bombe artisanale, le 12 décembre 2023. Deux soldats ont été tués, d’après les sources militaires et policières. 

Au moment où nous publiions cet article, aucune communication officielle du gouvernement béninois sur cet incident n’avait été faite. 

La publication que nous vérifions

Une publication faite le 13 décembre 2023 par la page Facebook Lexterieur évoque cet incident ayant coûté la vie à deux soldats béninois, la veille. La publication met en avant une photo sur laquelle on voit trois militaires en action; ils sont armés, accroupis à côté de véhicules semblables à des véhicules militaires. 

Capture d'écran de la publication

La page à l’origine de cette publication est enregistrée dans la catégorie « société de médias et d’actualités ». Elle a été créée le 6 février 2014 et elle est administrée depuis la Côte d’Ivoire, selon les indications sur sa transparence. Il s’agit d’une page certifiée sur Facebook.

Capture d'écran de la publication

Une image montrant des militaires maliens sur le terrain en 2015

La recherche inversée d’images avec le logiciel TinEye permet de constater que la photo utilisée dans la publication que nous vérifions n’a pas été prise au Bénin. Elle n’a aucun lien avec l’attaque du 12 décembre 2023 à Karimama.

Cette photo est disponible dans la banque d’images en ligne Getty Images et montre « des militaires des Forces armées maliennes (en train de sécuriser) la piste entre Goundam et Tombouctou, au nord du Mali, le 2 juin 2015, lors de l'opération conjointe "La Madine 3", dans le cadre de l'opération Barkhane, une opération antiterroriste au Sahel », d’après sa légende.

Capture d'écran de la publication

La photo a été prise le 2 juin 2015 par le photographe français Philippe Desmazes pour l’Agence France-Presse  (AFP). 

Menaces de groupes armés au nord du Bénin

Le nord du Bénin est en proie, depuis quelques années, à des attaques de groupes armés qui créent des troubles dans la région. La menace dhjihadiste est présente autour d’une zone de savanes et de forêts située à la convergence des frontières avec le Burkina Faso, le Niger et le Nigeria.

Capture d'écran de la publication

 

Les autorités béninoises disent avoir intensifié leur lutte contre les groupes armés dans la région. 


Article édité par Valdez Onanina.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique