Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Football : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le président équato-guinéen, jouant pour son équipe nationale de football lors des éliminatoires de la CAN 1974 ? Faux !

EN BREF - Cette anecdote est fausse car la Guinée équatoriale n’a pas participé aux éliminatoires de la CAN 1974. De plus, la fédération équato-guinéenne de football n’est affiliée à la Confédération africaine de football que depuis 1986.

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football 2023 a démarré le 13 janvier 2024 en Côte d’Ivoire, mettant en lice vingt-quatre équipes nationales qui s’affrontent à travers cinq villes et six stades. La phase de poule de cette grand-messe du football africain a pris fin le 24 janvier 2024;  seize équipes se sont qualifiées pour le tour suivant les huitièmes de finale. 

L’équipe de la Guinée équatoriale, surnommée le Nzalang Nacionall'éclair national »), s’est qualifiée pour ces huitièmes de finale en disposant notamment des Eléphants de Côte d’Ivoire sur le score de quatre buts à zéro, après un match nul face au Nigéria (1-1) et une victoire face à la Guinée Bissau (4-2).

Cette victoire équato-guinéenne contre le pays organisateur, la Côte d’Ivoire, a suscité beaucoup de commentaires positifs à l’égard du Nzalang Nacional, mettant en lumière cette équipe d’Afrique centrale jusqu’ici peu réputée auprès des amateurs de football.

Ce que disent les publications que nous vérifions

Dans la foulée de la victoire de la Guinée équatoriale face à la Côte d’Ivoire, plusieurs pages sur Facebook (1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,12), dont la page Sports plus camer 237, ont partagé une publication montrant une photo du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, dans sa jeunesse, en train de jouer au football. Ces publications indiquent : « Teodoro Obiang Nguema Mbasogo lors du match des barrages comptant pour les éliminatoires de la Can en 1974 face aux Black stars du Ghana. Avant Emiliano Nsué, Obiang Nguema Mbazogo alias Franz Beckenbauer fut le premier joueur Équato Guinéen à marquer 4 buts au cours d'une seule rencontre, malheureusement il n'y avait pas de Caméra pour la retransmission de cette folle rencontre qui s'était disputé à Kumasi ou la Guinée équatoriale s'était imposé sur un score de 4-1 (Sic) ».

Capture d'écran de la publication

Publications remises en cause par des internautes 

En observant les commentaires sous la publication de la page Sports plus camer 237, nous avons identifié de nombreux commentaires d'internautes remettant en cause cette publication. 

Capture d'écran de la publicationCapture d'écran de la publication

Par ailleurs, en effectuant une recherche Google à partir des mots clés (CAN 1974, Guinée équatoriale), il ressort que la Guinée équatoriale n’a pas participé à la phase éliminatoire de la CAN 1974 organisée par l’Egypte et remportée par la République démocratique du Congo.

Capture d'écran de la publication

Créée en 1957, ce n'est que depuis 1986 que la fédération équato-guinéenne de football est affiliée à la Confédération africaine de football (CAF) et à la FIFA. Par conséquent, la Guinée équatoriale n’était pas qualifiée pour participer à la phase éliminatoire de la CAN 1974 organisée par la CAF. 

Quant à la photographie à travers laquelle on reconnaît Teodoro Obiang Nguema Mbasogo balle au pied, nous n’avons pas été en mesure de retracer son origine malgré nos recherches. 

Note de la rédaction : si vous en savez plus sur l'origine de cette photo, veuillez nous écrire à l'adresse [email protected]


Article édité par Valdez Onanina.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique