Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Cette image n’a pas été filmée lors de l'attaque terroriste contre une école en Ouganda, en juin 2023

EN BREF - Cette image montre plutôt des pompiers travaillant le 2 juin 2023 sur une maison en feu, après un bombardement effectué par les forces ukrainiennes, dans le village de Sobolevka, dans la région de Belgorod, en Russie.

En Ouganda, pays d’Afrique de l’Est, le lycée Lhubiriha, situé dans le district de Kasese (sud-ouest, à la frontière avec la République démocratique du Congo), a subi une attaque menée par des jihadistes, ont rapporté plusieurs médias dont le média français France 24. Selon un communiqué de la police ougandaise, cette attaque perpétrée dans la nuit du vendredi 16 juin au samedi 17 juin 2023  a causé la mort d’au moins 42 personnes, majoritairement des élèves.  

Les auteurs de cette attaque ont été identifiés comme étant des membres des Forces démocratiques alliées (ADF, pour Allied Democratic Forces). Il s’agit  d’une coalition de groupes armés et de rebelles ougandais, implantés en RDC depuis 1990. Ils sont composés majoritairement de musulmans opposés au régime du président ougandais Yoweri Museveni

La police ougandaise a annoncé, le 19 juin 2023, l'arrestation de « 20 collaborateurs » présumés des rebelles ADF. 

Une image, mise hors contexte, censée montrer l’attaque terroriste du lycée Lhubiriha

Le 18 juin 2023, la page Facebook L’univers troublé a publié une image qui montrerait les dégâts de l’attaque terroriste du lycée Lhubiriha. On y voit notamment une maison en feu.

Capture d'écran de la publication

La page L’Univers troublé a été créée le 4 décembre 2015 et est gérée depuis le Mali.

Capture d'écran de la publication

Une maison en feu, en Russie

Grâce au logiciel Small Seo Tools qui permet d’effectuer une recherche inversée d’image, nous avons pu déterminer l’origine exacte de cette image. 

On la retrouve dans cet article du site internet du quotidien panarabe Aawsat datant du 8 juin 2023. L’image montre « des pompiers (qui) travaillent sur un site bombardé à Belgorod, en Russie », selon sa légende. La photo est à mettre au crédit de l’agence de presse mondiale et généraliste, Reuters.

Capture d'écran de la publication

Nous avons en outre procédé à une recherche sur Google à partir des mots-clés : « Pompiers, Feu, Belgorod » pour en savoir plus. Les résultats obtenus nous ont permis de retrouver l’origine exacte de la photo. 

En effectuant une recherche avec les mots-clés « Pompiers — feu  — Belgorod », nous avons retrouvé cette photo dans une dépêche de Reuters, datant du 3 juin 2023, intitulée : « La Russie annonce que quatre personnes ont été tuées par des tirs d'artillerie ukrainiens sur les régions frontalières » (Traduit de l’anglais). 

L’image montre des pompiers qui travaillent sur une maison en feu après un bombardement qui a été effectué par les forces ukrainiennes, dans le village de Sobolevka, dans la région de Belgorod, en Russie. Cette image a été diffusée le 2 juin 2023, sur le compte Telegram du Gouverneur de la région russe de Belgorod, Vyacheslav Gladkov

Capture d'écran de la publication

Selon un article du média français France  Info, le gouverneur de Belgorod a affirmé que le vendredi 2 juin 2023, des obus tirés par les forces ukrainiennes s'étaient écrasés sur une route près de la ville russe de Chebekino, à une dizaine de kilomètres de l'Ukraine. 

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique