Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Cette image date de 2020 et ne montre pas le lancement de missiles balistiques par la Corée du Nord en décembre 2023

EN BREF - Cette image montre un exercice militaire en Corée du nord en mars 2020.

Le 16 décembre 2023, les États-Unis et la Corée du Sud ont indiqué à la Corée du Nord, dans un communiqué commun, que « toute attaque nucléaire contre leurs nations ou les alliés est inacceptable et entraînera la fin du régime de Kim Jong Un ». Cette déclaration commune est intervenue  au lendemain de la deuxième réunion du Groupe consultatif sur le nucléaire tenue le 15 décembre 2023 à Washington entre les États-Unis et la République de Corée. Les deux pays sont engagés dans un partenariat leur permettant un échange d'informations sur la planification en cas de conflit avec la Corée du Nord.

C’est dans ce contexte que l’armée nord-coréenne a procédé à deux lancements successifs de missiles balistiques : le premier est intervenu le 17 décembre 2023, et le second, le 18 décembre 2023. Les missiles balistiques intercontinentaux sont particulièrement dangereux pour de nombreux pays, en raison de leur longue portée

À ce propos, Khaled Khiari, le sous-secrétaire général au Département des Affaires politiques et de la consolidation de la paix des Nations Unies a déclaré : « Tout lancement effectué par la République Populaire de Corée du Nord (RDPC) à l’aide de la technologie des missiles balistiques constitue une violation des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies. Il faut désamorcer la crise dans la péninsule coréenne afin de créer un environnement propice à la coopération. J’appelle les membres du Conseil de sécurité à s’unir et à utiliser pleinement les outils du dialogue et de la négociation à leur disposition ».

Ce que nous vérifions 

Sur Facebook, la page Lextérieur a partagé, le 18 décembre 2023, une publication d’après laquelle « le régime de Kim Jong-un lance des missiles balistiques après que la Corée du Sud et les États-Unis aient renforcé leurs plans de dissuasion nucléaire ».

Capture d'écran de la publication

Cette page se présente comme une page de société de médias et d’actualités. Créée le 6 février 2014, elle est gérée depuis la Côte d’Ivoire.

Capture d'écran de la publication

Une photographie montrant un exercice militaire en Corée du Nord en mars 2020

En procédant à une recherche inversée d’images à partir du logiciel TinEye, nous avons pu retrouver cette image dans la banque d’images en ligne Alamy

« Cette photo fournie par le gouvernement nord-coréen montre un exercice militaire dans un lieu tenu secret en Corée du Nord le dimanche 29 mars 2020 (...) Le contenu de cette image est tel que fourni et ne peut pas être vérifié de manière indépendante », indique la légende accompagnant l’image. 

Capture d'écran de la publication

La photographie est mise au crédit de l’Agence centrale de presse coréenne/Korea News (KCNA), via l’agence de presse mondiale Associated Press (AP).

Cette image n’a donc aucun lien avec les missiles balistiques lancés par la Corée du Nord les 17 et 18 décembre 2023.


Article édité par Valdez Onanina.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique