Retour sur Africa Check

Non, cette vidéo ne montre pas un Africain réclamant justice lors des funérailles d'Elizabeth II

EN BREF - La vidéo date de 2007 et montre Toyin Agbetu, un Britannique d’origine nigériane et un militant pour les droits sociaux, qui avait interrompu la cérémonie du 200e anniversaire de l'abolition de l'esclavage à l'abbaye de Westminster, un des édifices religieux les plus anciens de Londres.

La reine d’Angleterre Elizabeth II est décédée le 8 septembre 2022 à l'âge de 96 ans. Ses funérailles ont eu lieu le 19 septembre 2022, en présence de nombreuses personnalités dont des chefs d’État et de gouvernement africains. Dans la foulée, une vidéo de 30 secondes publiée sur Facebook prétend montrer un Africain réclamant justice lors de la cérémonie des obsèques d’Elizabeth II. 

Cette vidéo a été publiée par le compte Pattilabelle Ya Masolo Ya Sika, créateur de contenu sur Facebook depuis 2014, comme l’indique la transparence de sa page. 

Capture d'écran de la publication


« En pleine Ceremonie funeraire de la Reine à la couronne sertie de diamant volé, un Africain courageux a réclamé justice en demandant de dédommager l'Afrique pour ses crimes liés á la traite negriére, l'esclavage, la Colonisation, le Neocolonialisme et le racisme avant son inhumation », peut-on lire textuellement dans la légende accompagnant la vidéo, qui ajoute : « Il faut des hommes comme ça en Afrique pour que nous sortons de la misère.✌ ». 

La publication a été largement partagée sur la plateforme (1, 2, 3, 4).

Capture d'écran de la publication

 

Vidéo datant de 2007

Une recherche à partir des mots clés « Homme noir - discours - reine Elizabeth  » nous permet de trouver l’origine de cette vidéo, remontant à 2007. L’homme noir censé être l’« Africain courageux » réclamant justice sur cette vidéo est Toyin Agbetu, un Britannique d’origine nigériane qui est un militant pour les droits sociaux. Il est également maître de conférence en anthropologie sociale et politique au Département d'anthropologie de l’université britannique University College London (UCL). C’est le 27 mars 2007 qu’Agbetu a interrompu la cérémonie du 200e anniversaire de l'abolition de l'esclavage à l'abbaye de Westminster, un des édifices religieux les plus anciens de Londres.

Nous retrouvons la même vidéo dans un extrait du journal télévisé de la BBC datant de 2007.

En outre, des images issues  de cette cérémonie montrent la présence de la reine Elizabeth II à l'événement, ce qui prouve que cette vidéo n’a aucun lien avec ses funérailles en septembre 2022.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Further Reading

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique