Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

CAN messieurs en Côte d’Ivoire : les photos de ce collage ne montrent pas l’ex-international Samuel Eto’o en larmes le 27 janvier 2024 après l’élimination du Cameroun en huitièmes de finale

EN BREF – Ni le 27 janvier 2024, ni larmes de tristesse : les deux imagettes de la publication vérifiée proviennent d’une vidéo tournée le 23 janvier 2024, après la qualification du Cameroun pour les huitièmes de finale à la CAN en Côte d’Ivoire. Elles montrent le chef de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto'o, pleurer de joie.

(Ce texte a été actualisé pour signaler que l'auteur du contenu vérifié a supprimé sa publication après la mise en ligne de notre article.)


Sur Facebook, une page appelée Amarhall TV a partagé le 27 janvier 2024 un texte accompagné d’un collage de photos présentées comme celle de Samuel Eto’o, ex-international camerounais et président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), en train de pleurer après l’élimination du Cameroun de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) masculine en Côte d’Ivoire.

La CAN-2023 organisée en 2024

La CAN masculine, organisée tous les deux ans par la Confédération africaine de football (CAF), est un des évènements majeurs de l'agenda sportif africain. Sa 34e édition se tient en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024. Même si ses matchs se jouent en 2024, il s’agit de la CAN-2023, comme on peut le lire sur les banderoles, documents et supports de communication officielle de l’évènement.

Cette grand-messe du football masculin africain « était initialement prévue durant les mois de juin et juillet 2023. Mais un an plus tôt, la Côte d'Ivoire avait été touchée par de graves inondations provoquées par des pluies diluviennes » ayant causé des décès à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, rappelle le diffuseur public français France Télévisions dans un article mis en ligne le 16 janvier 2024. La CAF a ainsi décidé de reporter la CAN de six mois, « pour éviter que les matchs se déroulent en pleine saison des pluies ».

Le Cameroun, cinq fois vainqueur de la compétition, fait partie des 24 pays en lice à l’ouverture de la CAN-2023. Le 23 janvier 2024, il s’est qualifié pour les huitièmes de finale en battant la Gambie (3-2) à Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire. Le 27 janvier 2023, il a été éliminé de la CAN après s’être incliné face au Nigeria (2-0) en huitièmes de finale à Abidjan.

À propos de la publication de la page Amarhall TV du 27 janvier 2024

« Samuel Eto'o ?? en pleure après l'élimination des Lions indomptables. Un président qui, loin de se limiter à exercer ses fonctions de dirigeant, partage la passion du football avec son staff et ses joueurs. ? », peut-on lire dans la publication d’Amarhall TV datée du 27 janvier 2024 que nous vérifions (texte reproduit tel que transcrit, NDLR).

Ce message inclut un collage de deux photos, en intérieur et en mode portrait, d’un homme en T-shirt noir qui se couvre le visage avec les mains, semblant ému. Il porte un bracelet orange et, au cou, un pendentif de badge aux couleurs de la CAN en Côte d’Ivoire : orange, vert, blanc, les couleurs du drapeau ivoirien. Sur un côté du pendentif, on peut lire « Nations… Côte d’Ivoire ». Derrière l’homme au T-shirt noir, figurent d’autres personnes portant des maillots de football. Les imagettes utilisées pour le collage sont de faible qualité, semblant être une capture d’écran d’un film.

La publication a été partagée, repartagée ou citée par plusieurs internautes sur Facebook (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34).

Capture 01 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2024-CMR-Cameroun-Eto'o

Note de la rédaction : Nous avons fait une capture d'écran de cette publication le 30 janvier 2024 au matin, elle n'était plus accessible à la même date au soir, après la mise en ligne de notre article. « Ce contenu n'est pas disponible pour le moment. Ce problème vient généralement du fait que le propriétaire ne l'a partagé qu'avec un petit groupe de personnes, a modifié qui pouvait le voir ou l'a supprimé », est-il expliqué dans le message qui s'affiche en réponse à une tentative d'accéder au lien.

Avant

ADD Capture 06 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2023-CMR-Cameroun-Eto'o

Après

ADD Capture 07 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2023-CMR-Cameroun-Eto'o

À propos de la page Amarhall TV

Amarhall TV se présente comme « une entreprise spécialisée dans la communication digitale » dans les indications sur les détails, enregistrée sur Facebook comme un magazine.

La page a été créée le 7 juillet 2018 sous l’appellation Niené Magazine, avant d’être rebaptisée le 30 octobre 2021 de son nom actuel, Amarhall TV.

Elle est liée à une adresse physique à Abidjan, un numéro de téléphone portable ivoirienne ainsi qu’une adresse électronique de la messagerie gratuite Gmail. Elle est administrée depuis la Côte d’Ivoire.

Au 30 janvier 2024, elle comptait quelque 252 000 abonnés (« followers »).

Capture 02 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2024-CMR-Cameroun-Eto'o
Capture 03 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2024-CMR-Cameroun-Eto'o

Des captures d’images d’une vidéo datant du 23 janvier 2024, après la qualification du Cameroun pour les huitièmes de finale contre la Gambie

La recherche inversée d’images avec le logiciel TinEye permet de constater que les photos utilisées pour le collage dans la publication que nous vérifions proviennent d’une vidéo, qui ne date cependant pas du 27 janvier 2024, contrairement à ce qu’a affirmé la page Amarhall TV.

Il s’agit d’un court extrait tourné le 23 janvier 2024 dans les vestiaires, après la victoire du Cameroun contre la Gambie à Bouaké.

On peut voir les scènes capturées dans une vidéo de 44 secondes publiée le 23 janvier 2024 par la CAF sur son compte en français sur le réseau social X (captures faites entre 40 et 43 secondes). « Samuel Eto'o est ravi du retour de ses garçons ! ? #TotalEnergiesAFCON2023 | @FecafootOfficie », peut-on lire dans ce tweet de l’instance fédérale sportive africaine.

Capture 04 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2024-CMR-Cameroun-Eto'o

La même vidéo (43 secondes cette fois) peut être vue sur la plateforme vidéo Dailymotion, où elle a été partagée le 24 janvier 2024 par une chaîne appelée Evidence Production, en créditant la CAF comme source.

« Samuel Eto’o en larmes après la qualification du Cameroun », a écrit Evidence Production, dont le contenu semble essentiellement être des vidéos liées au football. « Le Cameroun aura connu les montagnes russes émotionnelles lors de cette phase de groupe de CAN 2023. Virtuellement qualifiés après le but du 3-2 marqué par Christopher Wooh face à la Gambie hier [le 23 janvier 2024, NDLR] (90+1e), les Lions Indomptables sont tombés de haut lorsque Muhammed Sanneh égalisait deux minutes plus tard, synonyme d’élimination pour le Cameroun. »

Capture 05 Meta check relu CS Sport-foot-CAN-2024-CMR-Cameroun-Eto'o

Des larmes de joie d’Eto’o

Selon un compte-rendu de ce match mis en ligne le 23 janvier 2024 par le média public français Radio France Internationale (RFI), Muhammed Sanneh, international gambien, « pensait ramener la Gambie à 3-3 au bout du temps additionnel, mais l’assistance vidéo a vu sa main et a invalidé ce but ».

Christopher Wooh, international camerounais, a ainsi, avec son but victorieux, permis la qualification en huitièmes de finale des Lions indomptables (surnom de l'équipe nationale camerounaise). Il a été désigné « Homme du match » Cameroun-Gambie.

Les larmes de Samuel Eto’o étaient donc des larmes de joie, et pas de tristesse comme l’a affirmé la publication vérifiée.


Article rédigé par Faysal Arnold Boukary, complété et édité par Coumba Sylla.

 

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique