Retour sur Africa Check
EMER IGLESIAS / PIXABAY

Présidentielle de 2024 au Sénégal : selon un candidat, la région de Dakar concentre 80 % de l'économie du pays, mais rien ne le prouve

Serigne Mboup, candidat à l'élection présidentielle prévue le 25 février 2024 au Sénégal, a déclaré que 80 % de l’économie du Sénégal est concentrée dans la région de Dakar. Mais ll n'existe pas de preuves de cette déclaration.

Serigne Mboup est un homme d’affaires sénégalais. Il est aussi le maire de la ville de Kaolack, dans le centre-ouest du Sénégal. En août 2023, il a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 25 février 2024. Son nom figure dans la liste définitive des candidats à cette présidentielle.

Le 22 novembre 2023, Mboup a déclaré que 80 % de l’économie du Sénégal est concentrée dans la région de Dakar. Il s’exprimait en wolof, la langue nationale la plus usitée au Sénégal, lors d’un entretien accordé au média privé sénégalais Télé Futurs Médias (TFM) dans le cadre de l’émission Faram Facce.

Africa Check a contacté Serigne Mboup pour des éclaircissements sur la source de sa déclaration, sans succès jusqu’à la publication de cet article. Nous actualiserons ce texte lorsqu’il nous répondra.

Pas de données officielles sur le sujet

En novembre 2023, nous avons publié un article concernant deux déclarations similaires à celle faite par Serigne Mboup. Africa Check avait interrogé le ministère sénégalais de l’Économie, du Plan et de la Coopération, qui nous avait recommandé de nous référer à l’Agence nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) du Sénégal.

Dans son rapport intitulé Situation économique et sociale de la région de Dakar 2020-2021 publié en décembre 2023, l’ANSD a révélé que la région de Dakar, l’une des quatorze régions administratives du Sénégal, « représente la capitale du pays sur tous les plans, notamment économique (...) ».

En effet, « la concentration de l’essentiel du tissu économique, industriel et des affaires administratives du pays fait de la capitale sénégalaise une exception face aux autres régions », est-il écrit dans un autre document de l’ANSD datant de 2021. Cependant, aucun chiffre n’est précisé par ces différentes études sur le poids économique de la capitale sénégalaise par rapport à l’économie du pays.

Jusqu’à la mise en ligne de cet article, le rapport Situation économique et sociale de la région de Dakar 2020-2021 publié en décembre 2023 par l’ANSD était le document le plus récent sur ce sujet.

Dans un courriel adressé à Africa Check en novembre 2023, l’agence statistique a précisé qu’il n’existait « pas encore d’information officielle sur le pourcentage des activités économiques du Sénégal concentrées dans la région de Dakar ». L’ANSD a aussi indiqué qu’elle est en train de mener des « comptes régionaux » qui « devraient permettre de connaître la contribution de chaque région (du Sénégal) au produit intérieur brut (PIB) » national. À la publication de cet article, ces comptes régionaux n’avaient pas encore été publiés.

De même, la Direction de la révision des Études économiques (DPEE) - une entité du ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération - nous a notifié qu’elle ne dispose pas de données faisant le point spécifique sur le poids économique de la région de Dakar. Elle a insisté sur le fait qu’elle publie des données mensuelles, semestrielles, annuelles, qui portent sur l’économie sénégalaise dans son ensemble et non sur le poids économique des différentes régions du pays. En outre, la DPEE a confirmé qu’une statistique précise déterminant le poids économique par région n’existe pas à ce jour au Sénégal.

Données « obsolètes » et inexactes

Dans notre article publié en novembre 2023 et concernant deux déclarations similaires, nous avons interrogé le Fonds monétaire international (FMI) et consulté des documents de la Société financière internationale (SFI) et de la Banque mondiale. Il est ressorti de ces recherches que l’allégation selon laquelle la région de Dakar représente 80 % de l’activité économique du Sénégal contient une statistique « obsolète » produite par des institutions financières internationales mais « dont l'exactitude n'est pas garantie ».


Article édité par Valdez Onanina et Coumba Sylla.


Cet article est produit par l'Alliance des vérificateurs de faits pour l’élection présidentielle sénégalaise de 2024, #SaytuSEN2024, un groupe de fact-checkeurs de médias et d'organisations de la société civile qui luttent contre la désinformation concernant les élections.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique