Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Attention, cette publication contient des images qui ne montrent pas des bananes produites au Burkina Faso

EN BREF - Certaines de ces images sont partagées hors de leur contexte et pour d'autres, il est difficile d'en établir la véritable origine.

Le 5 avril 2024, la page Facebook  Africa United a fait une publication, accompagnée d’une série de quatre images. Elle prétend montrer des bananes cultivées au Burkina Faso. 

« Burkina Faso toujours. L'autosuffisance alimentaire en marche. Admirez des bananes made in Burkina Faso produites par nos planteurs », peut-on lire à travers le texte qui accompagne ces images. Cette publication a largement été reprise sur le réseau social (1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,14,15,16,17,18,19,20,21,22,23,24).

Capture d'écran de la publication


En effectuant la recherche inversée d’images à partir du logiciel TinEye, nous avons pu voir que certaines de ces images ne montrent pas des bananes produites au Burkina Faso. 

Une image présente sur internet depuis 2008

La première image, donnant à voir des régimes de bananes superposés, apparaît dans la banque d’images en ligne Istockphoto
 

Capture d'écran de la publication

Le crédit de la photo est attribué à Barcin, un photographe turc. La photographie a été ajoutée à la banque d’images le 31 décembre 2008. Aucune information sur le contexte de prise de l’image n’a été ajoutée. 

Par ailleurs, d’autres recherches montrent que la photographie est utilisée, depuis 2008, pour illustrer de nombreux articles sur la banane. Par exemple, elle illustre ici, un article sur la banane au Cameroun en 2023. Mais également ici, un article sur la banane au Mali en 2017.  

Capture d'écran de la publication

Une image de bananes produites au Cameroun

La troisième image peut être vue dans une publication de la page Facebook de Organic fertilizer/ Engrais bio organique Farm Miracle, une structure camerounaise, spécialisée dans l’engrais biologique. 

Capture d'écran de la publication

Jointe par Africa Check via la messagerie WhatsApp sur l’origine de cette photo, Organic fertilizer/ Engrais bio organique Farm Miracle a affirmé qu’il s’agit bien d’une image lui appartenant. « Elle a été prise dans la plantation d'un client à Bertoua, dans l’est du Cameroun », nous a-t-on précisé. 


Quant aux images 4 et 2, nos différentes recherches ne nous ont pas permis de retrouver leurs origines exactes. Elles apparaissent dans des publications en rapport avec le Burkina Faso, mais nous ne disposons d’aucun élément factuel nous permettant d’affirmer qu’elles ont été prises dans ce pays. Cet article sera mis à jour dès que nous aurons plus de détails sur leur origine.


Article édité par Dieynaba Thiombane et Valdez Onanina.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique