Retour sur Africa Check
Montage / Africa Check

Cette photo de manifestants fuyant au milieu de gaz lacrymogènes n’a pas été prise au Sénégal lors des violences de juin 2023

EN BREF - La photo en question est liée à une manifestation organisée en avril 2015 à Durban, en Afrique du Sud, dans un contexte de violences xénophobes dans ce pays.

La page Facebook Senewap TV a partagé le 1er juin 2023 une image présentée comme étant celle de manifestants dispersés à coups de gaz lacrymogènes à Dakar, au Sénégal.

Contexte : le Sénégal secoué par des violences en juin 2023

Des manifestations ont éclaté au Sénégal le 1er juin 2023 en lien avec la condamnation à la prison ferme d’Ousmane Sonko, chef de parti, adversaire politique de l’actuel président sénégalais Macky Sall et candidat déclaré à l’élection présidentielle de février 2024 au Sénégal.

Elles ont été violemment réprimées et ont été marquées par des morts - seize personnes tuées selon le gouvernement sénégalais, au moins trente selon le parti de Sonko, Pastef (Les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité ou encore Les Patriotes) - mais aussi des agressions, saccages, pillages, restrictions de circulation et de communication notamment.

À propos de la publication de Senewap TV

La photo publiée le 1er juin 2023 par Senewap TV montre un groupe de personnes traversant en courant une route bitumée bordée d’immeubles. Elles sont entourées d’un nuage de fumée, dont on ne voit pas l’origine. Dans la légende, on peut lire (texte reproduit tel qu’écrit, NDLR) : « Urgent! À Dakar les forces de l'ordre tirent des gaz lacrymogènes sur les manifestants. 4 policiers sont gravement blessés ».

 

Capture d'écran de la publication

À propos de la page

Senewap TV se présente comme une chaîne de télévision. Sa page a été créée le 13 avril 2020 et elle est gérée depuis le Sénégal, comme l’indiquent les informations fournies à Facebook.

 

Capture 2 Meta check relu CS Senegal-violences-manifestations-police-AfSud

 

Une image datant de 2015 prise en Afrique du Sud

La recherche inversée d’images à partir du logiciel Small Seo Tools permet de constater que la photo publiée le 1er juin 2023 par la page Facebook Senewap TV n’a pas été prise à cette date, et qu’elle n’a pas été prise au Sénégal.

Elle apparaît dans un article mis en ligne le 17 avril 2015 sur le site Afrique du journal français Le Monde, consacré à « des violences xénophobes (qui) inquiètent l'Afrique du Sud ».

D’après la légende, les personnes en train de traverser la route en courant sont « des manifestants (qui) se dispersent après l'explosion de grenades lacrymogènes à Durban », le 16 avril 2015 ». Durban est une ville côtière dans l’est de l’Afrique du Sud.

Le crédit de l’image mentionne « AFP/STR », signifiant que la photo a été prise par un correspondant de l’Agence France-Presse (AFP).

 

Capture 3 Meta check relu CS Senegal-violences-manifestations-police-AfSud

 

Selon l’article du Monde, Durban a été le point de départ de « manifestations de violences contre les immigrés » en Afrique du Sud qui ont fait une douzaine de morts en deux semaines.

La recherche affiche la même photo dans plusieurs articles de presse, qu’ils traitent du même sujet ou de l’Afrique du Sud, publiés en 2015 ou ultérieurement (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8).

Article édité par Coumba Sylla.

Republiez notre contenu gratuitement

Veuillez remplir ce formulaire pour recevoir le code de partage HTML.

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un vérificateur de faits a évalué votre publication Facebook ou Instagram comme étant « fausse », « manipulée », « partiellement fausse » ou « contexte manquant ». Cela pourrait avoir de graves conséquences. Que devez-vous faire?

Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Meta pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limite : 600 signes

Voulez-vous continuer à lire nos vérifications des faits ?

Nous ne vous ferons jamais payer pour des informations vérifiées et fiables. Aidez-nous à poursuivre cette voie en soutenant notre travail

S’abonner à la newsletter

Soutenir la vérification indépendante des faits en Afrique