Retour en Africa Check

Non, Emmanuel Macron n’a pas démissionné

Au Sénégal, une vidéo largement diffusée sur l’application de messagerie WhatsApp annonce la démission du président français Emmanuel Macron. Elle est fausse.

[video width="480" height="264" mp4="https://fr.africacheck.org/wp-content/uploads/2018/12/Macron-démission-Fake.mp4"][/video]

La vidéo en question est présentée comme un reportage de la chaîne de télévision française BFM TV. Il est affiché à l’écran : « Macron renonce au pouvoir sous la pression populaire » et aussi, en rouge, la mention « Malcom pastef » écrite dans une typographie différente. On y voit ensuite le président français annoncer sa démission dans un discours devant le Congrès.

Ni l’Elysée, ni les médias n’ont annoncé la démission d’Emmanuel Macron. L'une des dernières informations relatives au président français indique qu’il a demandé à son Premier ministre Edouard Philippe de réunir les chefs de partis d'opposition pour tenter de sortir de la crise politique et sociale que traverse la France depuis quelques semaines.

A l’origine, un discours d’Emmanuel Macron devant le Congrès


« En son article 18, la Constitution permet au président de la République de prendre la parole devant le Parlement réuni à cet effet en Congrès. Il est des heures qui, de cette possibilité, font une nécessité. Les heures que nous vivons sont de celles-là ».

Ces propos d’Emmanuel Macron, prononcés à l’entame de son intervention devant le Congrès en mai 2017, figurent dans la vidéo.

En fait, ce sont plusieurs extraits dudit discours qui ont été sortis de leur contexte et mis bout à bout pour en faire un élément dans lequel on peut distinctement entendre le président français annoncer sa "démission".

Parodie manipulée


Nous avons retracé l’origine de cette vidéo qui circule sur WhatsApp au Sénégal. C’est un reportage fiction diffusé par le collectif Citoyens Résistants d'Hier et d'Aujourd'hui (CRHA) pour la promotion d’un rassemblement qui a eu lieu les 1er, 2 et 3 juin 2018 dans la commune française de Thorens-Glières, en Haute-Savoie (sud-est).

Sur sa page Facebook, le collectif CRHA précise, au début de cette vidéo publiée le 15 mai 2018, qu’il s’agit d’une « vidéo satirique réalisée avec trucages ». Sur YouTube, cette vidéo a aussi été diffusée sur des chaînes, comme celle-ci le 17 mai 2018, précisant qu’il s’agit d’un élément truqué. Une parodie.

Mais cette précision n’apparaît pas au début de la version qui circule sur WhatsApp au Sénégal et que nous avons reçue à notre rédaction. Ceci dit, la vidéo parodique du collectif CRHA a été manipulée.  – Par Valdez Onanina

 

Pour les éditeurs : que faire si votre publication est évaluée comme étant fausse

Un fact-checker a estimé que votre post sur Facebook ou Instagram était "faux". Que devez-vous faire ? D'abord, ne supprimez pas la publication ! Cliquez sur notre guide pour connaître les étapes à suivre.

Guide des éditeurs

Africa Check fait équipe avec Facebook

Africa Check est un partenaire du programme de vérification des faits par des tiers de Facebook pour aider à arrêter la diffusion de fausses informations sur les médias sociaux.

Le contenu que nous considérons comme "faux" sera déclassé sur Facebook et Instagram. Cela signifie que moins de gens le verront. Vous pouvez également aider à identifier les fausses informations sur Facebook. Ce guide vous explique comment.

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
limit: 600 characters